J’ai plus de plaisir en me masturbant qu’avec mon/ma partenaire, que puis-je faire ?

La réponse de Roxane, notre sexologue ☀️ :

« La masturbation est généralement le plaisir qu’on s’attribue à soi-même. Puisque c’est nous-même qui nous procurons ces sensations, il est dès lors plus facile d’atteindre le summum du plaisir et d’arriver, parfois très rapidement, à l’orgasme.

Les personnes qui pratiquent la masturbation savent précisément où mettre leur main et/ou un objet, quels endroits de leur corps sont érogènes, c’est-à-dire, qui réagissent plus aux sensations érotiques. Au-delà de la localisation, elles connaissent les pressions à appliquer, la vitesse, la force ou la douceur, le sens, etc.
Il est donc tout à fait normal d’obtenir un orgasme en solitaire parfois plus facilement que lorsque nous sommes avec un.e partenaire !

Afin de pallier à cette situation, il est nécessaire que les partenaires communiquent entre eux. Cela prend du temps avant de pouvoir ressentir un plaisir similaire lors d’une relation sexuelle, car le conjoint.e doit apprendre également comment procurer ce plaisir érotique à son partenaire et ce jusqu’à, potentiellement, atteindre l’orgasme.

  • La première étape est donc de savoir précisément ce qui nous fait du bien. Lorsqu’une personne se masturbe depuis des années, elle se connaît bien, elle sait de manière automatique la manière d’atteindre l’extase. Il est donc nécessaire de revenir aux bases : avoir à l’esprit ce qui fonctionne pour elle : endroits, zones érogènes, vitesses, pressions, sens, etc.
  • La deuxième étape est d’en discuter avec son partenaire pour lui transmettre nos préférences érotiques.
  • La dernière étape est d’appliquer et de mettre en pratique la théorie. Chacun.e doit alors corriger et rectifier les gestes de son.sa partenaire, et ce, sans se vexer.

Pourquoi ne pas en faire un jeu érotique finalement ? 😍« 
Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.