Je n’aime pas me masturber, suis-je normal(e) ?

La réponse de Roxane, notre sexologue : ☀️

« La notion de normalité dans la sexualité est une question qui fait débat. La masturbation n’est absolument pas un passage obligé, comme n’importe quelle pratique d’ailleurs.

Il est vrai que nous sommes dans une société hypersexualisée et très phallocentrée, rien que le nombre de publicités dans lesquelles la sexualité est mise en avant plan pour vendre un produit est ahurissant. Cela nous renvoie donc le message que si nous, nous n’avons pas envie de faire telle ou telle pratique, ou même que si la sexualité ne nous intéresse pas du tout, nous sommes anormaux.

Pourtant, ce n’est pas le cas ! La sexualité personnelle ou à plusieurs doit nécessairement impliquer le consentement. Si nous n’avons pas envie, ou que nous ne sommes pas d’accord, il n’y a aucun problème ! L’important est d’être en accord avec ses envies et de ne pas être en souffrance. Tant que tous ces aspects sont présents, alors, tout est normal. Si par contre, pour une raison ou une autre, nous ne sommes pas satisfaits, alors il serait peut-être intéressant d’en discuter avec un.e professionnel.le (sexologue).

Et pour revenir à la question posée… Si vous n’êtes pas intéressé.e par la pêche aux moules, êtes-vous forcément anormal ? Non ? Alors, bien que la comparaison soit quelque peu absurde, pourquoi dans la sexualité, ce serait le cas ?  »

Partagez sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.