La première fois, une quête à deux ?

arcan 11 la première fois

©Catherine Jamotte – 17/12/2022

Lancer une série, un film, en streaming, en télé ou sur une plate-forme, c’est presque l’assurance de tomber sur un couple faisant l’amour et atteindre le nirvana en quelques secondes… Quelle pression pour les jeunes ou moins jeunes qui n’ont jamais eu de relations intimes ! L’éducation à la sexualité est encore fort taboue paradoxalement à la surmédiatisation de la sexualité.

 

La moyenne de la première relation sexuelle se produit en Belgique et en Europe, est de 17 ans et demi. Parfois cela se produit avant, parfois après, voir bien après. Mais chassons les « il faut ! ». Ce sera déjà un premier pas vers de futures relations épanouissantes pour les partenaires !

 

Ma première réflexion est celle-ci : Il est bien normal d’avoir quelques appréhensions avant son premier rapport sexuel ! Personne ne nous a appris comment faire. Et puis il y a tous les préjugés, la pression de la performance, l’éducation, les religions, le manque de connaissances, la peur de déplaire à  l’autre, la peur d’avoir mal, qui pèsent sur nous toutes et tous depuis des millénaires.

Cela peut même entraîner de graves troubles comme le vaginisme pour les femmes en cas de peurs ou de douleurs répétées ou perte d’érection, éjaculation rapide, frustrations pour les hommes sans oublier la perte de confiance en soi.

Les inquiétudes

Questions de femmes : « Vais-je avoir mal ? Vais-je saigner lors d’une pénétration ? J’ai déjà mal avec un tampon … (ou je n’arrive pas à mettre des tampons.) , … »

 

Inquiétudes des hommes : « Vais je avoir une érection ? Et si j’éjacule avant de pénétrer ma compagne/mon compagnon ? Et si je lui fais mal ? , … »

 

J’aimerais vous inviter à prendre votre temps, le temps de vous connaître, de découvrir les joies et les nombreux plaisirs des caresses, des baisers, du toucher, des petits moments partagés. Partir en quête personnelle vers la relation intime.

 

Ne pas se lancer à la sauvette pour faire comme tout le monde.

 

N’attendez pas le Nirvana au premier essai… Et tout le monde a le droit de se planter au sens figuré du terme et au sens propre aussi !

Une aventure à deux !

Restez fidèle à vous-même, filles comme garçons. C’est une réelle aventure à deux.

 

Il faut être prêts tous les deux. Le consentement. Le désir – il aura fallu déjà un ajustement bien avant de franchir le pas. Se connaître soi même également, sa propre intimité – la masturbation est un excellent moyen de faire une partie du chemin.

 

Si vous vous sentez prêts, RELAX !

 

Discutez des moyens de contraception à deux, choisissez un lieu et votre moment. Prenez le temps !

N’oubliez pas, les préliminaires sont primordiaux. Ils mettent en appétit. Ils permettent aux deux partenaires d’explorer le corps de l’autre et de faire monter l’excitation. Faites-vous confiance, communiquez, n’hésitez pas à demander de ralentir – voir de stopper – et de reprendre un peu plus tard. Il n’y a aucune pression, obligation.

 

Puis si les deux partenaires sont prêts et le désirent… place à la suite des réjouissance !

Notons que pour certaines femmes engagées dans un couple hétérosexuel, il est plus facile et plus rassurant de se mettre à califourchon au-dessus du garçon allongé sur le dos, et de guider la verge pour la faire pénétrer elles-mêmes dans leur vagin.

 

Et ce n’est que le début de l’aventure ! Au fil des jours, des mois, des années, le couple se connaît de mieux en mieux, se réinventent.

 

N’oubliez pas :

 

🧡 En cas de douleurs, consulter est une priorité.

🧡 Vous pouvez consulter un ou une sexologue pour vous informer avant de vous lancer, seul ou à deux.

🧡 Ne restez pas sur un échec, une déception, une question, une douleur. Evitez un choix par dépit ou par défaut.

 

Osez consulter, soyez bienveillants envers vous-même  et envers votre partenaire !

***

Catherine Jamotte, sexologue d’Arcan 11

Clinique A. Renard 042487220, Polyclinique de Chênée
Espace Santé D4 Embourg 0479678990

arcan 11 première fois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *