Les sextoys – avis masculin et féminin

sextoys

©Adrienne Mahiels – 11/12/2021

Ce que pensent les hommes…

… Des jouets féminins

 

Selon une étude américaine publiée sur le site « LiveScience », 37% des femmes pensent que les hommes ont peur des jouets féminins alors que 70% des hommes interrogés affirment ne pas se sentir menacer par ce type d’objet. Mieux, selon plusieurs témoignages, les jouets érotiques permettent d’instaurer le dialogue autour du sexe dans le couple, apportent une complicité et une excitation supplémentaire sans remplacer l’homme et la « chaleur humaine ». Le toy devient un allié de la sexualité et non plus un rival.

 

Malgré cela, certains hommes peuvent encore ressentir un certain mépris ou une certaine gêne face aux jouets qu’ils considèrent inutiles et uniquement destinés aux célibataires.

 

… Des jouets masculins

 

Masturbateurs (avec ou sans casque de réalité virtuelle), anneaux péniens, stimulateurs prostatiques, agrandisseur de pénis ou poupées (de plus en plus réalistes), les offres de sextoys pour homme, bien que moins étoffées que pour les femmes, inondent le marché. Pourtant, selon une enquête Ifop de 2017, 80 % des hommes n’ont jamais utilisé un jouet en étant seuls.

 

Une étude anglaise pour le magazine Dazed & Confused montre également que les homosexuels sont plus à l’aise pour acheter et parler de toys (66% des achats contre 44% pour un usage hétéro). Les hétéros pensant, à tort, que le plaisir (principalement prostatique) n’est uniquement destiné qu’aux homosexuels.

 

Ce que pensent les femmes

Contrairement à certaines idées reçues, les femmes se masturbent autant que les hommes. Dans l’ordre de leurs préférences en matière d’accessoires, nous retrouvons en première place les vibromasseurs, viennent ensuite les godes puis les lubrifiants.

En France, selon une étude IFOP de 2017, 49% des femmes utilisent ou ont déjà utilisé un sex-toy dans leur vie et seulement 8% sont choquées par les jouets érotiques.

Entre 20 et 30ans, 52% en utilisent en solitaire. Entre 30 et 40ans, le chiffre passe à 40% et 15% pour les 40ans et plus.

Les points positifs :

  • Les jouets contribuent au bien-être sexuel (pour 2 femmes sur 3 selon une étude IFOP de 2017).
  • Ils pimentent la vie de couple.
  • Ils permettent l’appropriation et le contrôle du plaisir.
  • Ils aident à découvrir son propre corps et de nouvelles sensations.
  • Ils sont très ludiques.
  • Ils sont complémentaires avec l’homme.

Les points négatifs :

  • Le côté « plastique » est moins apprécié que le « naturel » de l’homme.
  • Certains sont trop efficaces, l’orgasme arrive (trop) vite.
  • Certains désensibilisent les zones érogènes, offrant moins de plaisir lors des rapports « classiques » homme-femme.
sextoy

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.