Les lubrifiants – Le(s)quel(s) utiliser ?

lubrifiant arcan 11

©Adrienne Mahiels- 09/04/2022

A base d’eau, de silicone, chauffants ou non, au gout de fruits, chocolat ou naturel, il existe des lubrifiants de toutes les sortes. Mais le(s)quel(s) utiliser, avec ou sans sextoy ?

 

Tout d’abord, il est important de préciser que l’utilisation d’un lubrifiant, avec ou sans toy, seul(e) ou avec le/la partenaire, ne veut pas dire que l’excitation ou le désir ne sont pas là ! La lubrification naturelle est variable et certaines zones, comme l’anus, ne sont pas naturellement lubrifiées. De plus, utiliser ce genre de produit permet d’avoir des rapports plus confortables et cela est d’autant plus important lorsque l’on souffre de douleur lors de la pénétration.

Petite parenthèse sur les causes de la sécheresse vaginale…

 

Elles peuvent être multiples, aussi bien physiques que psychologiques. En voici quelques-unes :

  • Les changements hormonaux durant les règles, la ménopause, la grossesse, etc. (Variation du taux d’œstrogènes = réduction du mécanisme de lubrification.)
  • Le stress, les problèmes de couple et les autres facteurs émotionnels.
  • La fatigue, l’alcool, le tabac. Une mauvaise hygiène de vie en règle générale déséquilibre la flore vaginale et peut causer une sècheresse.
  • Certains médicaments comme les antidépresseurs, les traitements contre l’hypertension, etc.
  • Certains traitements lourds comme la chimiothérapie.
  • Les infections urinaires et vaginales, à fortiori si elles sont récurrentes.
  • Une hygiène intime insuffisante ou, au contraire, trop régulière, perturbe la flore du vagin, d’autant plus si les produits utilisés ne sont pas adaptés.
  • Les sous-vêtements en matière synthétique et les vêtements trop serrés provoquent des frottements, étouffent et irritent la vulve.
  • Une excitation sexuelle insuffisante.

Si vous souffrez de sécheresse vaginale, à fortiori si celle-ci est récurrente, n’hésitez pas à consulter ! Il est très important de cibler –les causes du problème et, surtout, de le soigner !

Les + : Ils sont compatibles avec l’ensemble des sextoys mais aussi pour toutes les zones intimes et les préservatifs. De plus, ils ne tachent pas et ne collent pas. Ce type de lubrifiant est le plus naturel car composé principalement d’eau. Ils sont majoritairement comestibles mais il est toujours préférable de vérifier l’étiquette.

Les – : Comme ils sont constitués d’eau, les muqueuses les absorbent rapidement; il faut donc en remettre régulièrement. Ces lubrifiants ne sont également pas utilisables sous l’eau pour la même raison.

tableau lubrifiant naturel à base d'eau

Les + : Tout comme les lubrifiants naturels, ils sont compatibles avec l’ensemble des sextoys (un peu moins avec les jouets en silicone, voir point négatif), pour toutes les zones intimes, les préservatifs et ils ne tachent pas. Ils sont majoritairement comestibles mais il est toujours préférable de vérifier l’étiquette.

Les – : Ils sont moins conseillés pour des jouets en silicone car l’odeur pourrait imprégner la matière à la longue. De plus, selon les marques, ils peuvent être un peu plus collants. Pensez à vérifier l’étiquette, certains sont moins naturels car fabriqués avec des parfums de synthèse. Ils sont rapidement absorbés par les muqueuses – il faut donc en remettre souvent – et non utilisables sous l’eau pour la même raison.tableau lubrifiant avec parfum à base d'eau

Les + : Ils ont une action plus longue car ils ne sont pas absorbés par la peau et les muqueuses. De plus, ils peuvent être utilisés sous l’eau. Ils sont compatibles avec les préservatifs et également avec les jouets en acier, porcelaine, verre et sont hypoallergéniques. Ils sont conseillés pour les personnes aillant besoin d’une plus grande lubrification ou pour la zone anale au vu de leur capacité lubrifiante 5 fois plus élevée qu’un produit à base d’eau.

Les – : Ils ne peuvent absolument pas être utilisés avec les jouets en silicone. En effet, le lubrifiant silicone risque de créer une action chimique au contact d’un jouet fabriquer dans le même matériau et endommager la surface de votre toy. Il est également préférable de ne pas les utiliser avec des jouets en bois afin de ne pas abîmer la matière. De plus, ils ne sont majoritairement pas comestibles (pensez à vérifier l’étiquette !).

tableau lubrifiant à base de silicone

Les + : Ce type de lubrifiant est très hydratant et possède une longue durée de lubrification. De plus, ces produits sont naturels et hypoallergéniques. Concernant la comestibilité, il est préférable de vérifier l’étiquette.

Les – : Le lubrifiant à base d’huile est incompatible avec les préservatifs et autres accessoires en latex. Il rend cette matière poreuse et risque de déchirer le condom. Il est par contre majoritairement compatible avec le silicone mais il est préférable de vérifier l’étiquette. Autre point négatif : la difficulté de nettoyage sur les draps.

tableau lubrifiant à base d'huile

Les + : Économique, bon marché et normalement comestible (à vérifier selon l’huile utilisée !), l’huile végétale est également très hydratante et possède une longue durée de lubrification.

Les – : L’huile, quelle que soit celle utilisée, est incompatible avec les préservatifs et autres accessoires en latex car elle rend la matière poreuse. Il faut également éviter d’en utiliser avec les sextoys en silicone et pvc pour les mêmes raisons de porosité. L’huile est également difficile à nettoyer sur les draps.

ATTENTION : L’huile n’est PAS testée et considérée comme lubrifiant à usage intime ! Même d’origine naturelle, il existe un risque d’allergie et il faut éviter d’en faire usage lorsqu’on est sujet aux mycoses ou infections. Si vous tenez absolument à en utiliser, achetez uniquement de l’huile bio, extra vierge et pressée à froid, sans aucun parfum, colorant ou huile minérale. Demandez également conseil à votre gynéco ou votre médecin traitant.

tableau lubrifiant huile naturelle

On évite ! Ces produits irritent les muqueuses, peuvent provoquer des infections et rendre le préservatif poreux. Attention, l’utilisation de gel hydroalcoolique est totalement proscrite !

La salive n’a pas de pouvoir lubrificateur et peut même assécher les muqueuses et accentuer la transmission de MST.

Il est très important d’utiliser un lubrifiant adapté et de qualité, aussi bien pour vous que pour vos jouets.

Je le répète : PAS de lubrifiant silicone pour les toys en silicone, PAS d’huile pour les préservatifs, PAS de vaseline et autres crèmes.

De manière générale et pour ne pas risquer de vous tromper, utilisez un lubrifiant à base d’eau. N’hésitez pas à demander des conseils à votre gynécologue, votre médecin ou lors de votre achat, surtout si vous souffrez de sécheresse vaginale. Pensez également à vérifier la date de péremption et toutes autres informations inscrites sur l’étiquette.

tableau comparatif  lubrifiants

Où acheter du lubrifiant ? :

 

  • En grande surface. Vous y retrouverez les grandes marques présentes sur le marché mais vous ne bénéficierai ni d’un large choix de produits, ni de conseils adaptés…
  • Sur internet. Vous trouverez de tout et à tous les prix avec le risque d’acheter un produit ni de qualité, ni adapté à vos besoins. De préférence, achetez sur le net votre lubrifiant habituel ou demandez conseil préalablement à une personne compétente.
  • En pharmacie. Vous ne retrouverez pas toutes les marques présentes sur le marché mais vous êtes assurés de conseils et de produits de qualité.
  • Dans les magasins spécialisés. Vous trouverez la plupart du temps un choix conséquent de marques et de prix. Vous bénéficierez également de conseils adaptés.

***

lubrifiant arcan 11

Partager cet article :

3 réflexions sur “Les lubrifiants – Le(s)quel(s) utiliser ?”

  1. Ping : Entretien du sextoy -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.